Home

Quelques pages intéressantes

Films Communiqués de presse Présentations Brochures
Phytofar est l'Association belge de l'industrie des produits de protection des plantes (pesticides). Phytofar promeut un usage responsable des produits phytopharmaceutiques pour garantir une agriculture durable, respectueuse de l'homme, des animaux et de l'environnement.
Le 1er septembre 2017 - Qu’il s’agisse de votre voiture, de votre rouge à lèvres, du vaccin contre la grippe ou de tout autre produit, l’Europe s’emploie à harmoniser les normes de sécurité et les conditions de mise sur le marché de tous les produits imaginables. C’est ce que l’on appelle communément les « normes de produit ». Ce faisant, l’Europe garantit à tous les citoyens européens une qualité des produits uniforme et sûre. Collaborer à l’échelle européenne offre en outre d’autres avantages comme l’assurance d’une utilisation efficiente en matière de recettes publiques et de personnel, et donc de vos impôts. Les citoyens ont également la garantie que leurs produits seront soumis à une analyse des risques rigoureuse, que différents spécialistes issus des agences européennesi, de la Commission européenne et des autorités nationales compétentes s’efforcent de conduire dans le respect du principe de précaution. Un cadre qui permet à tous les producteurs et au commerce d’innover, d’investir et de commercialiser leurs produits. Avec la prospérité et le bien-être à la clé pour les consommateurs.

Communiqué de presse

  Phytofar, l’Association belge de l’industrie des produits de protection des plantes, considère qu’il relève de sa responsabilité de participer à la diffusion d’informations claires concernant cette matière complexe que représente le glyphosate (et tous les autres produits de protection des plantes). Voilà pourquoi nous souhaitons attirer votre attention sur la situation absurde résultant du vote par les trois régions de Belgique d’une règle différente pour l'utilisation des produits contenant du glyphosate.
 
Veuillez trouver en annexe le communiqué de presse.

Phytofar, considère qu’il relève de sa responsabilité de participer à la diffusion d’informations claires concernant cette matière complexe que représente le glyphosate (et tous les autres produits de protection des plantes). Voilà pourquoi nous souhaitons attirer votre attention sur les analyses menées par les autorités compétentes belges et européennes.

Communiqué de presse

 
Le 30 mai 2017, l’Assemblée générale de Phytofar avait pour décor le jardin botanique de Meise. Thème de la journée Crop Protection in Sustainable Food Production.

La liste de contrôle IPM (Flandre) est mise à jour et la version 2017 est disponible sur la site web du Gouvernement flamand, Département de l'Agriculture et de la Pêche. La nouveauté dans cette checklist est l'obligation d’utiliser des buses anti-dérive et des techniques de pulvérisation entrainant une diminution de 50% de la dérive pour les pulvérisations en plein air (à l’exception de l’horticulture concernant les techniques). La liste de contrôle IPM contient également une annexe reprenant une liste des buses anti-dérive pour des pulvérisations dirigées verticalement vers le sol (p.ex. pulvérisateur pour des grandes cultures) ainsi qu’une liste pour des pulvérisations autres que celles dirigées verticalement vers le sol (p.ex. pulvérisateur pour des vergers).

L’information sur les matériels anti-dérive est également mise à jour sur le site web de Fytoweb.

L’utilisation de nombreux produits de protection des plantes n’est possible que si des mesures limitant les risques sont appliquées. Ces informations sont reprises sur l’étiquette du produit phytopharmaceutique utilisé. Les techniques et les buses anti-dérive contribuent à la protection des organismes non-ciblés. Ces matériels réduisent l’exposition des organismes aquatiques, des insectes et plantes non-ciblés, aux produits phytopharmaceutiques utilisés. La liste de matériels anti-dérive mise à jour donne plus de choix aux agriculteurs pour pouvoir utiliser les produits phytopharmaceutiques nécessitant de telles mesures.
 


  Bruxelles, 21 mars 2017 - Les produits de protection des plantes (PPP) constituent une solution de premier plan pour protéger efficacement les matières premières agricoles comme les céréales. La majorité des cultures sont cultivées en plein champ et font l’objet d’une protection contre toutes sortes de maladies et de ravageurs. L’un des défis principaux consiste à éviter que des PPP ne finissent dans les cours d’eau. L’industrie des PPP contribue à relever ce défi en mettant en oeuvre de nombreux projets visant à respecter les normes strictes de qualité de l’eau. Parmi ces initiatives, on retrouve le projet TOPPS, coordonné au niveau européen.

Communiqué de presse

  Bruxelles, le 16 mars 2017. Vous serez nombreux à vous souvenir de la saison de végétation précédente. Les pluies abondantes que l’on a connues en 2016 n’ont pas facilité l’entretien des champs et des jardins. Les escargots présents en nombre n’ont fait qu’une bouchée des légumes et des fleurs, et un été inconstant a permis aux mauvaises herbes de s’en donner à coeur joie. Même ceux qui ne possèdent pas de jardin ont pu constater sans mal que partout dans nos rues les adventices ont pu se frayer un chemin entre les éléments du mobilier urbain. Chacun a donc tenté de trouver, à sa manière, la solution qui lui convenait le mieux. Certains ont sacrifié leur quiétude nocturne pour aller pourfendre les escargots, d’autres ont fait une croix sur leur potager et, résignés, sont allés acheter leurs légumes frais auprès de l’épicier ou du supermarché du coin, et d’autres encore se sont rendus auprès de leur jardinerie en quête d’une aide. À ce propos, beaucoup de choses ont changé dans les jardineries et les magasins de bricolage ces derniers temps sur le plan des produits de protection des plantes, avec des répercussions sur les clients-jardiniers amateurs.

...

Communiqué de presse

Bruxelles, 23 février 2017. Phytofar, l’association belge de l’industrie des produits de protection des plantes tant biologiques que chimiques, accueille favorablement la résolution du Parlement européen demandant un accès plus rapide au marché pour certains pesticides d’origine biologique à faible risque.

Cette résolution a été adoptée lors de la séance plénière du 15 février à Strasbourg. Phytofar se réjouit de cet appel quasi unanime des députés européens en faveur d’un cadre réglementaire plus efficace et plus rapide, fondé sur des données scientifiques probantes et qui prend mieux en compte le profil de risque des substances actives. Phytofar souhaite que ces principes puissent s’appliquer à l’autorisation de tous les produits phytopharmaceutiques.

...

Communiqué de presse

 

Bruxelles – le 30 juin 2016. Aujourd’hui, la Commission européenne a décidé de prolonger pour un maximum de 18 mois l’autorisation d’utilisation du glyphosate en attendant l’évaluation de l’ECHA, l’Agence européenne des produits chimiques.

Cette décision a été prise après que les États membres, à trois reprises, ne soient pas arrivés à se mettre d’accord quant au renouvellement de l’autorisation. Alors que d’aucuns considèreront ceci comme une victoire pour notre industrie, Phytofar est néanmoins profondément déçue que l'autorisation soit renouvelée pour 18 mois au lieu des 15 ans initialement proposés par la Commission.

L’évaluation de l'ECHA sera une étude supplémentaire à ajouter aux 90.000 pages d’études et d’analyses que contient déjà le dossier. Cela montre seulement que le processus scientifique est complètement miné par l’émoi et les manoeuvres électoralistes.

Communiqué de presse

  Les Journées de la Mécanisation en sont à leur 10e édition. Phytofar est fière d'annoncer qu'elle est le sponsor principal de cette édition portant sur le thème «Innover ensemble». Pendant la conférence de presse du 27 janvier à 19h30, Jan Vermaelen, président du groupe de travail Utilisation Durable de Phytofar, expliquera pourquoi Phytofar tenait absolument à prendre ce rôle principal. Cette conférence de presse a lieu avant la soirée d’étude « Protection de plantes » pour les producteurs de fruits à pépins.

 
 
Le 26 mai dernier, Phytofar organisait son Assemblée générale au Palais d’Egmont de Bruxelles. L’événement se déroulait sous le signe des 75 ans d’existence de Phytofar. L’histoire riche de notre association fut mise à l’honneur avec la présentation du livre consacré à notre secteur en Belgique et écrit par Paul Muys, ancien journaliste de la VRT. L’actualité de Phytofar et du secteur furent abordés dans les exposés de Martine Delanoy, représentante du Ministre fédéral de l’Agriculture, Willy Borsus, et Matthew Phillips, Director Crop Protection and Seeds de PhillipsMcDougall.
Le journaliste Guy Janssens a ensuite animé le débat consacré à l’avenir du secteur avec :
  • Bernard Haspeslagh (COO Ardo)
  • Pierre André (président de la Fédération des Jeunes Agriculteurs)
  • Lieve Wierinck (Parlementaire européenne, ALDE)
  • Peter Jaeken (secrétaire général de Phytofar)
Bert Kruismans a clôturé l’événement avec une touche humoristique dont il a le secret. Les participants ont ensuite été invités à une réception et un walking dinner dans la salle des Miroirs du Palais d’Egmont.

Lire la suite



  Le 19 janvier, Phytofar et Inagro ont lancé le « Fyteauscan » (www.fyteauscan.be) dans le centre de production d’eau HAC du Watergroep.

Ce nouvel outil digital détecte la pollution ponctuelle dans les entreprises agricoles et horticoles et donne des avis pour résoudre les problèmes éventuels. Le Fyteauscan est destiné aux utilisateurs professionnels de produits phytopharmaceutiques.

Le site web est gratuit et ouvert au public. Afin d’en évaluer l’utilisation et de mieux apprendre à connaître les utilisateurs, chaque utilisateur doit s’inscrire en ligne et se connecter une fois avec son login et mot de passe. Après une présentation à la presse, le Fyteauscan a été présenté, au cours d’une après-midi d’étude, au secteur de la distribution des produits de protection des plantes.

    AgriRecover collecte les emballages phytopharmaceutiques vides et les produits phytopharmaceutiques non utilisables de tous les utilisateurs professionnels.
Vous trouverez ici plus d'informations sur AgriRecover.