Films


L’Assemblée Générale de Phytofar - témoignages
Le 30 mai 2017, le jardin botanique de Meise








L’Assemblée Générale de Phytofar - témoignages
Le 26 mai 2016, Palais d’Egmont de Bruxelles








Prix Institut Phytofar 2015

Le jeudi 5 novembre 2015, au Palais des Académies de Bruxelles, se tenait l'événement bisannuel de la remise des Prix de l'Institut Phytofar. En 2015, 3 prix ont été remis à savoir un prix scientifique, un prix professionnel et pour la première fois un prix doctorat.


Galerie des photos de la remise des Prix de l'Institut Phytofar 2015






Remise des Prix de l'Institut Phytofar 2013

Le 5 novembre 2013, l’Institut Phytofar remettait, pour la septième fois, un prix de € 7.500 à deux projets qui contribuent à l’agriculture durable.
 
Dans le film ci-dessous, vous voyez entre autres Klaus Kötting, président de Phytofar, le Professeur Arsène Burny, président de l'Institut Phytofar, le Professeur André Huyghebaert, vice-président de l'Institut Phytofar, l'administrateur délégué de l'AFSCA, Gilbert Houins, dont l'allocution portait sur le thème "Quels risques pour la chaîne alimentaire en Belgique", et la Ministre Sabine Laruelle qui a remis les prix.



Dans ce deuxième film, nous rendons visite aux 2 lauréats et ils nous montrent leurs projets en pratique. Le prix scientifique est attribué au projet "PMV-01 stratégie de vaccination contre les dommages causés par le virus de la mosaïque du pépino dans la culture des tomates” présenté par le Dr. ir. Inge Hanssen - asbl Scientia Terrae, l'ir. Lieve Wittemans - Proefstation voor de Groenteteelt Sint-Kathelijne-Waver et le Dr. Rob Moerkens -  Proefcentrum Hoogstraten.

Le prix professionnel est attribué, cette année, au projet "L'agriculture de conservation telle que pratiquée sur l'exploitation de Claude Henricot”, présenté par l'agriculteur Claude Henricot lui-même, en collaboration avec son fils Damien Henricot et son camarade d'études Christophe Versailles. 



Les bonnes pratiques lors de l’utilisation des produits de protection des plantes

Vous trouverez ci-dessous 5 films avec des conseils et des exemples issus de la pratique, qui vous guideront clairement et simplement vers l’utilisation correcte et sûre des produits de protection des plantes :





 



Les produits de protection des plantes (pesticides) et les insectes pollinisateurs – L’industrie des produits de protection des plantes explique la recherche sur les abeilles et la santé des pollinisateurs.

Quels tests relatifs à la sécurité des abeilles sont effectués sur les produits de protection des plantes avant que ceux-ci ne soient mis sur le marché ? Des études en champ sont-elles réalisées ? Quelle est la position de l’industrie des produits de protection des plantes par rapport à la mortalité des abeilles de ces dernières années ? Paul Leonard (BASF), Peter Campbell (Syngenta) en Christian Maus (Bayer CropScience) témoignent à ce sujet. (video en anglais)




Résidus des produits de protection des plantes (pesticides)  Que sont les LMRs ? Mon alimentation est-elle sûre ?

Une vidéo sur les résidus des produits de protection des plantes et la sécurité alimentaire. Comment les contrôles des résidus sont-ils réalisés en Europe et comment la surveillance est-elle organisée ? Comment veille-t-on à ce que l’alimentation qui arrive dans votre assiette soit de bonne qualité, saine mais aussi accessible à tous ? L’industrie des produits de protection des plantes prend les préoccupations du consommateur très au sérieux. L’industrie s’engage à expliquer l’origine des résidus et tiens également leur présence sous contrôle. (vidéo en anglais)




“Intensive sustainable farming: contradictio in terminis?”

Durable et intensif : deux concepts qui s’opposent ou qui se complètent ?
En d’autres mots, l’agriculture intensive peut-elle aussi être durable ? En collaboration avec l’intervieweur Alain Bernard, Phytofar est allée dans les rues se rendre compte de la connaissance qu’a le grand public de ces termes. A côté de quelques interviews en direct, certains spécialistes (Klaus Kötting, président de Phytofar, Yannick Griveau, coordinateur Réglementation et Hendrik Vervenne, coordinateur Garden) ont été invités dans le studio pour, chacun dans son domaine, expliquer ces termes en relation avec les produits de protection des plantes. Enfin, Ferdinand Jolly, agriculteur à Ittre, nous a montré au moyen de quelques exemples issus de la pratique comment des mesures de durabilité peuvent être intégrées dans un système d’agriculture intensive.
Ce film a été diffusé en introduction à un débat sur ces thèmes au cours de l’Assemblée générale de Phytofar qui s’est tenue le 30 mai 2013 à Jodoigne.




Eviter les pollutions ponctuelles

Eviter les pollutions ponctuelles est un aspect essentiel pour la protection des eaux de surface.
Inge Mestdagh du POVLT (Centre de recherche et d'information pour l'agriculture et l'horticulture en Flandre occidentale) présente dans le film ci-dessous (en anglais) certains systèmes et techniques du projet TOPPS (Training the Operators to Prevent Point Source Pollution) qui contribuent à éviter les pollutions ponctuelles.

 



Lutte intégrée

L'IPM (Integrated Pest Management) ou lutte intégrée est une méthode dans laquelle toutes les techniques intégrées possibles sont appliquées. Tant des méthodes de lutte biologique que chimique sont appliquées. C'est justement cette combinaison qui permet à la lutte intégrée d'être durable.

Ann Deryck du Torenhof à Brussegem explique comment son entreprise fruitière applique, depuis des années, la lutte intégrée (en anglais).