Thèmes

Le processus officiel d'agréation des produits de protection des plantes dans l'UE est l'un des plus stricts au monde. Il est principalement destiné à protéger la santé de l'homme et de l'environnement.
Mais quelles sont exactement les nouvelles dispositions du règlement 1107/2009/CE ? Et quelle est la différence entre danger et risque?

Les agriculteurs utilisent des produits de protection de plantes, autant que nécessaire, mais le moins possible. Le temps des kilogrammes par hectare est révolu, les doses applicables de nos jours sont des grammes par hectare. L'agriculture a évolué vers une agriculture durable où la lutte intégrée est appliquée en vue de la biodiversité.  

  La protection des plantes est essentielle pour garantir la santé et la beauté des espaces verts – parcs, bords de route, terrains de sport, terrains de golf, talus, chemin de fer, terrains industriels et aéroportuaires et jardins publics. Les produits de protection des plantes appliqués pour protéger ces espaces sont différents des produits convenant pour la maison et le jardin. Ils sont appliqués par des utilisateurs professionnels, tels des fournisseurs de plantes, des spécialistes de l’aménagement des jardins ou des ouvriers communaux.  

La protection des plantes est essentielle pour maintenir la beauté et la sécurité des jardins.
Les produits de protection des plantes permettent d'éviter les adventices et les mousses sur les abords des maisons et les terrasses et que le jardinier puisse récolter, dans son potager, des légumes de bonne qualité. 

Certains aspects de l'agriculture durable auxquels Phytofar participe, sont développés ici. La lutte intégrée par exemple, mieux connue sous l'abréviation IPM. Ou encore la protection des ressources en eau par le biais de l'expertise de l'association PhytEauWal et l'épuration des eaux résiduelles de pulvérisation avec le projet Sentinel.

L'Europe et la Belgique sont préoccupées par l'environnement. Et à juste titre. Phytofar veille aussi à un environnement durable en faisant de l'application correcte des produits de protection des plantes l'un de ses principaux chevaux de bataille.
Que dit la Directive-cadre Eau sur l'état de nos ressources en eau en 2015 ? Et qu'en est-il de l'agriculture et de la biodivisité? Vont-ils de pair? Et les abeilles, l'un des symboles de l'Année de la Biodiversité, courent elles également un risque?

Qu'en est-il des résidus de produits de protection des plantes dans notre alimentation ? Pourquoi les LMR sont-elles harmonisées au niveau européen ? Quelle est la différence entre LMR et ADI ?


Dans cette rubrique, vous trouverez les réponses aux questions les plus fréquemment posées, les Frequently Asked Question's.
Pouvons-nous manger des fruits et légumes qui contiennent des résidus ? Les produits de protection des plantes sont-ils encore nécessaires dans l'agriculture du 21ème Siècle ? A quels tests les produits sont-ils soumis avant leur mise sur le marché ?