Danger, exposition et risque


Danger x exposition = risque 


  Pour satisfaire aux normes européennes strictes et avant d’être mises sur le marché, les nouvelles molécules devront subir une période de tests intensifs. Pour chaque nouvelle molécule, 250 à 300 études individuelles seront entreprises. Cette procédure prendra des années. La première étape du développement sera l’étude des propriétés intrinsèques de chaque molécule pour en étudier le danger potentiel. Une deuxième étape étudiera l’exposition pour l’homme et pour les animaux. Lorsque le danger et l’exposition seront connus, une mesure du risque pourra enfin être calculée. Il nous parait évident que le risque provoqué par une molécule, même toxique, est nul si personne n’y est exposé. L’exposition peut être mesurée facilement par une batterie de mesures ou de tests (par ex. les zones tampon pour éviter le risque d’exposition des organismes aquatiques). Lorsque l’exposition diminue, le risque diminue, indépendamment des caractéristiques intrinsèques de la molécule incriminée.  

Exemple figure: un serpent venimeux est potentiellement dangereux. Ce même serpent venimeux dans un vivarium clos ne présente aucun danger pour la fillette. Si le serpent parvient à quitter son enclos, la fillette est exposée au danger et elle court un risque. Afin de réduire l'exposition, la fillette doit se protéger contre le danger, par exemple par le port de vêtements de protection. (Source P&G).