Le processus d’autorisation officiel des produits de protection des plantes (aussi appelés pesticides), appliqué dans l’Union européenne, est l’un des plus stricts du monde et son objectif premier est de protéger la santé de l’homme et de l’environnement. Le processus d’agréation se déroule en deux phases. Dans un premier temps, la substance active du produit de protection des plantes doit être approuvée au niveau de l’UE ; ensuite les produits formulés contenant les substances approuvées par les Etats-membres, doivent être agréés par ces Etats.

               


Après 18 ans, la directive 91/414/CE avait besoin d'une révision, qui se concrétisa par le Règlement 1107/2009/CE. En réalité, la législation relative à la mise sur le marché des produits de protection des plantes était régulièrement actualisée.

Ce règlement comporte de nombreuses nouveautés: pousser plus loin l'harmonisation, regard sur le commerce illégal, appréciation sur base du danger et des propriétés des substances, agréations zonales, attention portée aux tests sur animaux, ...